Partageons nos experiences sur les groupes de soutien aux personnes incarcérées

Nous sommes un petit groupe de personnes qui avons et avons eu des proches incarcéré-es et on a rencontré des difficultés à communiquer avec elleux. Ca nous a amené à nous poser des questions sur les outils à mettre en place pour lutter contre l’isolement des personnes incarcérées. Ca nous a posé problème que ces outils ne soient pas là a l’avance (le temps passe pour les personnes en taule pendant que nous on galère à les soutenir), et donc on a voulu participer à développer/visibiliser ces outils.

Nous avons voulu nous renseigner sur les outils existants et les partager, afin de se renforcer mutuellement, et de contribuer toujours plus à la destruction de toutes les prisons.

Petite liste d’outils qui nous semblaient intéressants de mettre en place :

La rédaction de guides rapides adressés aux proches concernant le fonctionnement des prisons locales (par exemple à donner lors de procès aux proches de personnes condamnées à des peines de prison, aux autres proches présentes lors de parloirs) – exemple de Toulouse https://iaata.info/Brochure-a-destination-des-proches-de-personnes-emprisonnees-a-la-maison-d-3417.html

– Parler des émissions de radios existantes par lesquelles on peut s’adresser aux prisonnièr-es (Parloirs libres sur Radio Campus à Grenoble, Yoyo sur Canal Sud à Toulouse, etc)

– Mettre en place une adresse postale et une boîte aux lettres qui serait fournie aux détenu-es pour qu’iels puissent répondre aux courriers. Cela éviterait à la personne incarcérée de révéler à l’AP des informations sur son entourage et permettrait de correspondre avec des personnes sans adresse (en transmettant le courrier par mail)

– Permettre une aide matérielle aux détenu-es : vêtements, livres, cd, mandats (caisse anticarcérale)

– Faciliter les parloirs en indiquant des solutions d’hébergements pour les proches venant de loin

– Diffuser les adresses des prisonnièr-es qui souhaitent qu’on leur écrive – exemple de Toulouse, mouvement des gilets jaunes https://iaata.info/Ecrire-aux-detenus-Gilets-Jaunes-3444.html

– Participer et relayer les luttes contre les différentes taules qu’elles viennent de l’intérieur ou de l’extérieur – Exemple du livre Feu au centre de rétention – janvier-juin 2008 – Des sans-papiers témoignent, éd. Libertalia.

– Brûler les prisons

Dans cet objectif, nous proposons aux différents collectifs qui contribuent à leur manière à lutter contre l’isolement carcéral, de partager leurs méthodes et expériences au travers d’un site auquel vous pouvez envoyer vos contributions par mail courrierparloirhelicoptere@riseup.net .

Posted in General | Commentaires fermés sur Partageons nos experiences sur les groupes de soutien aux personnes incarcérées

[Sète] Rassemblement contre le CRA

Le Collectif Toutes Et Tous Étrangers appelle à un nouveau rassemblement sous les fenêtres du CRA le jeudi 17 Octobre

Rendez-vous à 18 heures devant le Théâtre Molière d’où nous cheminerons ensemble vers le CRA pour dénoncer la machine infernale que l’état maintient en place pour l’expulsion des étrangers.

Au programme : parloir sauvage, musiques et chants à travers les murs

RDV – JEUDI 17 OCTOBRE – 18H – THEATRE MOLIERE – 34200 SèTE

Merci de partager cette date massivement autour de vous!

Toutes nos actions sur la page FB – Collectif Toutes et Tous Etrangers –

Adresse du CRA de Sète: 15 Quai François Maillol 34200 Sète

Posted in General | Tagged , , | Leave a comment

[Dijon] Sur Les Toits : une émission de radio contre toutes les formes d’enfermement

Lu sur Dijoncter

Sur Les Toits existe depuis 7 ans sur les ondes de Radio Dijon Campus. L’émission a été créée par des membres de l’Anarchist Black Cross (ABC) de Dijon. L’équipe d’animation a évolué, des personnes l’ont rejoint, d’autres sont parti.es, et l’émission s’est maintenue.

Cette émission est un moyen de faire entendre ces voix que l’on entend pas. Un temps pour relayer les actualités du milieu carcéral, décripter les nouvelles lois et mesures relatives à l’enfermement, comprendre le fonctionnement de la machine judiciaire. L’idée est de mettre en lumière l’articulation de la prison avec la répression, le sexisme, le racisme d’état, l’indivualisation des personnes.
Le sujet de l’enfermement est compliqué à traiter mais ne doit pas rester dans l’ombre. D’habitude, quand on entend parler de l’univers carcéral à la radio c’est principalement du point de vue de l’administration pénitenciaire (AP). Pour nous, les meilleurs personnes pour parler de l’enfermement sont les personnes qui le subissent et leur proches.

Vous pouvez nous écouter tout les derniers dimanche du mois de 17h à 18h sur les ondes de Radio Dijon Campus, et en podcasts sur le site de la radio ou sur notre soundcloud (qui viendra sous peu, promis !). On vous invite aussi à contribuer à l’émission par vos critiques, pistes de réflexions, idées de personnes à faire intervenir ou à interviewer.

A to-bien,

L’équipe de Sur Les Toits

Contact : surlestoits@riseup.net

Posted in General | Tagged , | Leave a comment

Un comité de soutien se désolidarise d’un prisonnier qui a collaboré

Repris de Act for freedom now !

En tant qu’ancien groupe de solidarité, nous mettons désormais publiquement fin à nos activités de solidarité et de soutien à l’encontre du prisonnier qui a été arrêté à Zurich fin janvier 2019. En ce moment, le prisonnier est toujours en détention préventive.

Cette personne a écrit une déclaration sur les accusations d’incendie criminel de plusieurs véhicules militaires à Hinwil (petite ville près de Zurich) et d’une antenne radio des services d’urgence de la police, à Zurich; une déclaration que nous ne pouvons pas soutenir.
Il a ensuite présenté cette déclaration au Parquet, lors de l’interrogatoire qui clôture l’enquête.

Tout d’abord, la personne a fait des déclarations qui pourraient être utilisées spécifiquement
contre le compagnon qui est sous le coup d’un mandat d’arrêt internationale, depuis juillet 2016, pour ce même sabotage d’antenne radio de la police. Le prisonnier semble être au courant de la possible utilisation de sa déclaration à des fins d’incrimination contre le compagnon en cavale.

Deuxièmement, dans les deux cas, il adresse explicitement les soupçons vers ses
amis ou ses connaissances. De plus, il confirme et complète diverses hypothèses des enquêteurs et dans les deux cas il se présente comme innocent.

L’affirmation de son innocence, à elle seule, lui enlèverait déjà la solidarité révolutionnaire publique, parce que l’un de ses piliers – “ni coupable ni innocent” – est violé. Mais avec un aveu de cette ampleur et de cette nature, toute solidarité avec la personne emprisonnée devient impossible pour nous.

Entre autres, le groupe de solidarité ne lui enverra donc plus les lettres qui, par le passé, avaient été transmises par l’intermédiaire de la bibliothèque anarchiste Fermento.

Nous continuons à défendre les actes de sabotage qui font l’objet de ce procès, peu importe qui les a accomplis ; nous demandons à tou.te.s de ne pas tomber dans les spéculations et les ragots à propos de cette affaire.

L’ancien groupe de solidarité.
Début septembre 2019.

PS : Nous souhaitons beaucoup de force, de courage ainsi que des nerfs solides au compagnon en cavale.

Posted in General | Tagged , | Leave a comment

12-13 octobre : Week-end anti-carcéral avec l’ABC Paris Ile de fRance!

WEEK-END ANTI-CARCÉRAL

La section francilienne du réseau international Anarchist Black Cross vous invite les samedi 12 et dimanche 13 octobre à un petit week-end anti-carcéral, convivial, anarchiste et combattif ! Il s’agit de se rencontrer dans le cadre de différentes activités et d’échanger ensemble autour de la prison.

Lieu : Centre Social Autogéré (CSA) de la Parole Errante (métro Croix de chavaux, Montreuil)

Programme et plus d’info sur le site de l’ABC Paris idf

Posted in General | Tagged , | Leave a comment

Attaque de la prison de Nancy Maxéville : Etat nucléaire = Etat policier

(Revendication initialement publiée sur Indymedia Nantes.)

La veille de la manifestation contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires CIGEO, le « Vent de Bure » à Nancy, nous avons (symboliquement) attaqué la prison de Maxéville, afin de saluer nos prisonnièr.e.s et camarades victimes de la répression, et pour poser un signal fort en faveur d’une société sans prisons.

Nous avons marqué les murs de peinture, cassé plusieurs vitres des bâtiments administratifs, tiré des feux de bengale et fumigènes dans la cour de la prison et salué les prisonniers avec des feux d’artifices aux alentours de la prison. L’action a été sécurisée par des obstacles et des barricades enflammées.

Un Etat nucléaire signifie toujours un Etat policier. La mise en œuvre de cette « technologie patriarcale » implique forcément la centralisation et l’accumulation de pouvoir – elle est tout simplement impensable sans l’appareil répressif le protégeant.

La répression étatique par rapport à la résistance croissante autour de Bure est massive : des personnes se font contrôler, sont observé.e.s, reçoivent des interdictions de territoire et de rentrer en contact les unes avec les autres, sont arrêté.e.s et enfermé.e.s.

Un mouvement se doit de s’occuper de ses prisonnièr.e.s ! Tandis que samedi, des milliers de personnes ont pris la rue contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires, nous voulons rappeler, que déjà à ce jour, certain.e.s payent le prix fort pour cette lutte.

Amour et force à tou.te.s les prisonnièr.e.s !
Fire to all prisons !
Stop CIGEO !

PS : Avec notre action nous envoyons également des signaux de fumée vers Hambourg, à notre camarade Loïc et aux « trois du banc du parc ».

Posted in General | Tagged | Leave a comment

[Evènement] Rencontres sur l’enfermement

Repris de Cric-Grenoble

Le week-end du 5 / 6 octobre s’organise entre Romans-sur-Isère et Die un week-end en prix libre qui va parler d’enfermement !

Les bénéfices de ce Week-end seront reversés à une caisse de soutien aux victimes de l’appareil judiciaire. En effet, nous sommes convaincu.e.s que l’enfermement qu’il soit « judiciaire » (en prison),
« médical » (en hôpital psy) ou « administratif » (en CRA, les prisons pour étrangers sans papiers) est une atteinte insupportable à la dignité de l’humain, mais aussi une pratique dangereuse pour la société car elle favorise la peur de l’autre.

C’est pourquoi nous mettons en place :
– des permanences devant les prisons pour discuter avec les familles en buvant un café
– des temps d’informations, d’échanges et d’inter apprentissages entre les victimes de l’enfermement (prisonnier.e.s et/ou proches)
– des correspondances avec des prisonniers demandeurs de partage avec « dehors »
– des temps d informations et de débats avec le « grand public »
– des infokiosques avec des journaux et des brochures traitants du sujets ou des textes pratiques
– des soutiens lors des procès prenants la forme que sollicite l’inculpé.e par la machine juridique
– et tout ce que vous voudrez mettre en place avec nous si vous vous reconnaissez dans cette analyse et dans cette volonté d’agir

Pour la plupart de ces actions nous avons, malheureusement, besoin d’argent. Aussi n’hésitez pas à remplir toutes les caisses « prix libres » que vous verrez dans les salles et au bar !

Au programme de ce fabuleux Week-end :

LE SAMEDI 5 OCTOBRE à ROMANS-SUR-ISERE (DROME) A LA MAISON DE QUARTIER
SAINT NICOLAS (14 PLACE DU CHAPITRE)

14h : Accueil

14h30 : Projection du film « Qu’un seul tienne et les autres suivront »
« Stéphane se voit proposer un marché qui pourrait changer sa vie, Zohra cherche à comprendre la mort de son fils et Laure vit son premier amour pour un jeune révolté incarcéré. Réunis par hasard entre les murs d’un parloir de prison, ils auront chacun à prendre en main leurs destins. Qu’un seul tienne debout, et les autres suivront…  »

17h : Discussion et atelier d’écriture aux personnes incarcérées

19h : Cantine à prix libre

21h : Spectacle Clowne Immatriculée 369 BE (50 min, à partir de 12 ans)
 » 369BE c’est son matricule… à elle, personnage troublant et troublé. Au travers de rituels, pilules et sonneries, on la suit dans son « chez elle ». Ses murs sont comme sa peau – passoire. Il y a des trous. Aujourd’hui, il y a des yeux qui la regardent, ça craque sous ses pliures, ça résonne, ça casse pas, ça laisse passer du souffle,… Et si au lieu de la neutraliser, de la classifier, de l’enfermer dans un patron dont les formes ont été conçues par d’autres, et si on laissait à la folie la possibilité d’une rencontre, que ce passerait-il ? On frémit, on s’inquiète, on tremble…peut être que l’on peut en rire ? *
Le spectateur tantôt étranger, complice, ou prédateur est pris à témoin d’un long apprivoisement, une rencontre pourra peut être se faire. des bribes de souvenirs émergent, un amour, un prénom…  » Plus d’informations : https://clowne369be.jimdo.com/

Bar et Infokiosques sur place.

LE DIMANCHE 6 OCTOBRE A DIE (DROME) AU LOCAL DE L’ASSOCIATION « LA PARALLELE » (15 RUE EMILE LAURENS) (adhésion prix libre à l’entrée)

14h : Accueil

14h30 : Projection du film « Qu’un seul tienne et les autres suivront »

17h : Discussion et atelier d’écriture aux personnes incarcérées

19h : Spectacle Clowne Immatriculée 369 BE (50 min, à partir de 12 ans)

20h : Cantine à prix libre

Bar sans alcool et Infokiosques sur place.

Alors venez nombreu-se-s ce Week-end du 5 / 6 octobre pour parler ensemble d’enfermement !

Un groupe informel réunit par des positions idéologiques communes et des affinités

Posted in General | Tagged , | Commentaires fermés sur [Evènement] Rencontres sur l’enfermement

Deux textes sur l’écriture aux détenu.es

Repris de ABC Paris

L’Anarchist Black Cross de Paris partage deux textes apportant informations et conseils sur l’écriture aux personnes incarcérées. Il est important de connaître les contraintes inhérentes à l’écriture anti-carcérale avant de s’engager dans cet acte militant, afin de s’assurer que nos lettres arriveront bien à destination, et que leur contenu sera “adapté” (ne pas compromettre soi ou autrui, sans nécessairement se censurer politiquement). Mais il est également important de prendre conscience de toutes les possibilités qui s’offrent malgré tout à nous : l’écriture aux personnes incarcérées peut être riche, inventive, subversive !

Posted in General | Tagged | Commentaires fermés sur Deux textes sur l’écriture aux détenu.es

Stratégies anti rép’ à berlin

Repris de Timult, n°6, septembre 2012 (< Nous autres – revue – troisième fournée – printemps 2012 — introuvable sur la toile, si d’autres veulent compléter, n’hésitez pas)

« Les stratégies « anti-rép. » sont multiples et il n’y a sans doute pas de recette magique. Celle qui suit ne déroge pas à cette règle, mais nous a semblé singulière, en ce qu’elle attaque de l’extérieur les zones de tension, les zones sombres à l’intérieur de la prison, sans pour autant sacrifier à la ritournelle de l’innocence  des  inculpés.  Recherche  d’une  prise politique sur la machine kafkaïenne, tentative d’inversion de la logique carcérale. Si la taule sert à faire peur à ceux et celles qui restent dehors, il faut effrayer, harceler ceux qui travaillent à l’intérieur. […]

«  On  est  parties  du  principe  que,  en  fait,  ils  faisaient des prises d’otage pour faire flipper les  gens  de  dehors,  que  l’acte  en  lui-même, l’état n’en avait rien à branler. Donc nous on s’est dites : on va faire la même chose dans un système où c’est jamais la faute à personne vu que chacun est sous les ordres d’un autre. On va pointer les responsabilités. […]

« Il  y  en  a  pas  mal  dans  l’histoire  qui  ont  perdu  leur  taf,  sont  partis en  dépression  ou  en retraite anticipée : un secrétaire d’État, un directeur  de  prison, des  travailleurs  sociaux, un psychiatre… Pas seulement sur l’histoire de  l’hépatite  C,  que  l’on  a  ressortie  à  ce  moment-là, mais aussi sur d’autres histoires : par  exemple  un  directeur  de  prison  qui  prenait  gratuitement  pour  faire  son  jardin  des  prisonniers  en  liberté  conditionnelle.  On avait  plein  d’informations  qui  venaient  des prisonniers.  Hermann  était  partie  prenante de la solidarité, la stratégie, on la faisait avec lui.  Ce  n’est  pas  parce  que  tu  es  condamné que l’on t’oublie dans une cellule, et tu peux être actif politiquement. On l’avait abonné à tous les journaux possibles ou imaginables. Il les lisait et il nous appelait : « tiens, regarde, il  y  a  une conférence  sur  des  prisons  plus humaines… » Alors nous on intervenait, avec banderoles  et  tout,  on  leur  disait  que  c’était des  gros  connards,  les  journalistes  prenaient des photos… On faisait chier comme ça, on faisait jamais baisser la pression, c’était nous qui donnions le rythme. […] »

Posted in General | Tagged , | Commentaires fermés sur Stratégies anti rép’ à berlin

Une cantine pour cantiner qui met à l’honneur Georges Ibrahim Abdallah le samedi 3 août

Repris de Rebellyon.info

Envie de manger un bout tout en soutenant des prisonnier·es ? écrire une carte pour Georges ? Venez à la prochaine édition de la Cantine pour cantiner !
Le rendez-vous est lancé pour le samedi 3 août 2019, de 19h30 à 3h00 du mat’ pour manger, se retrouver, papoter des taules, écrire une carte à Georges Abdallah et aux autres prisonnier.e.s et shtah contre le chtar au quartier gratte ciel à Villeurbanne.

Cantine pour cantiner c’est un repas préparé avec amour et servi à prix libre. La thune collectée avec ce repas servira à envoyer des mandats aux prisonnier·es avec lesquel·les nous sommes en contact.

Pour cette cantine de soutien nous avons souhaité mettre à l’honneur Georges Ibrahim Abdallah, militant communiste libanais, et combattant pour la libération de la Palestine.

En 2019, Georges Ibrahim Abdallah est toujours détenu en France, et cela depuis le 24 octobre 1984, alors qu’il est libérable depuis 1999. Georges Ibrahim Abdallah a déjà déposé en vain neuf demandes en ce sens.

En 2003,la justice française avait accepté sa libération mais Dominique Perben, alors ministre de la justice, s’y était opposé ainsi que le gouvernement américain. En 2013, la justice accepte – de nouveau – de libérer Georges Ibrahim Abdallah. Manuel Valls, alors ministre de l’intérieur, doit prendre l’arrêté d’expulsion vers le Liban mais voulant ménager le gouvernement israélien, il tarde à signer ; la Cour de Cassation intervient pour annuler la libération conditionnelle. Depuis 1999, Georges Ibrahim Abdallah, du fait de ses convictions politiques, subit un “régime d’exception” qui en fait le plus vieux prisonnier politique d’Europe.

Et c’est parce qu’il est de nos luttes et que nous sommes de son combat que cette cantine pour cantiner en soutien aux prisonnier.es, le met à l’honneur !!!

L’argent collecté pourra leur servir à cantiner. En taule, tout se paie : la télévision (8 – 10 euros par semaine), le savon, le papier hygiénique, se procurer un poste de radio, acheter des aliments en supplément des plateaux-repas généralement dégueu. Et quand on bosse, c’est pour 1,9 euros de l’heure.

Ça pourra aussi servir à payer les timbres et les enveloppes ou encore à soutenir les familles et les proches dans les frais de transports pour se rendre aux parloirs.

C’est un moyen pour créer de la solidarité, aller au-delà des murs qu’on voudrait nous faire croire trop hauts, trop infranchissables, trop loin.

Rendez-vous le samedi 3 août, de 19h00 à 3h00 du mat’ pour manger, se retrouver, papoter des taules, écrire une carte à Georges Abdallah et aux autres prisonnier.e.s et shtah contre le chtar au quartier gratte ciel à Villeurbanne.

Posted in General | Tagged , , | Commentaires fermés sur Une cantine pour cantiner qui met à l’honneur Georges Ibrahim Abdallah le samedi 3 août

Création d’une section Anarchist Black Cross pour l’Île-de-France

Repris de paris lutte info

Nous annonçons la création d’une section francilienne du réseau international Anarchist Black Cross, ensemble de collectifs anarchistes en lutte contre la prison, la répression et les oppressions. Toutes les informations (événements, contact, documentation, etc.) sur notre blog https://parisabc.noblogs.org

Qu’est-ce que l’Anarchist Black Cross ?

L’ABC est un réseau international de collectifs engagés dans la lutte anticarcérale et plus largement dans l’antirépression. L’ABC a été créée en Russie dans le contexte de la révolution de 1905 afin d’organiser l’aide aux prisonnier.es politiques et l’autodéfense contre les raids politiques militaires. Il existe aujourd’hui un grand nombre de collectifs ABC autonomes réunis dans un réseau international informel. Chaque collectif agit selon le contexte local et ses possibilités : lutte contre l’isolement des personnes incarcérées, informations, rencontres et débats, actions revendicatives, etc.

À propos de l’ABCIDF

Nous donnons ci-dessous un aperçu (non exhaustif) des activités que nous souhaitons développer. Certaines de ces activités ont déjà démarré.

Lutte anticarcérale et défense juridique

L’ABCIDF apportera son soutien aux personnes incarcérées selon différentes modalités, notamment via l’organisation régulière d’ateliers d’écriture aux détenu·e·s. L’ABCIDF souhaite également assurer une activité d’information, de formation collective et de soutien juridique. Nous souhaitons questionner et développer des modalités de défense minorées (p. ex., refus de plaider). Nous sommes également sensibles au refus de se soumettre à une décision de justice.

Autodéfense numérique

L’ABCIDF organisera régulièrement des ateliers d’autodéfense numérique : usage des ordinateurs et des téléphones, sécurité hors ligne et en ligne (théorie, installation et pratique).

Soutien psychologique

L’ABCIDF proposera un soutien psychologique aux personnes réprimées ainsi qu’à leurs proches. La démarche est solidaire et politique : l’objectif est de diminuer l’impact psychologique de la répression, de favoriser la récupération psychologique, et ainsi la poursuite du combat politique.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus sur nous, vous pouvez consulter notre blog : https://parisabc.noblogs.org/presentation/
Psst ! Il vaut mieux utiliser le navigateur Tor pour consulter notre blog…

Sur ce blog vous trouverez les informations nécessaires pour nous contacter, les ateliers à venir, des adresses de détenu·e·s, etc. Nous sommes encore en train de construire et d’alimenter notre blog, alors n’hésitez pas à le consulter régulièrement ou même à nous contacter directement selon les modalités expliquées dans l’onglet « Contact ».

Bisous noirs (si consentis) !

ABCIDF

Posted in General | Tagged , | Commentaires fermés sur Création d’une section Anarchist Black Cross pour l’Île-de-France